SINOUÉ Sinoué logo

Troubles du spectre autistique


Comprendre les Troubles du Spectre Autistique (TSA) et les accompagnements qui y répondent.

Définition et symptômes

Troubles du spectre autistique – définitions


 

Les Troubles du spectre autistique, plus communément nommés autisme, font partie des troubles envahissants du développement (TED), qui apparaissent dans la jeune enfance, habituellement avant l’âge de 3 ans.
 

Bien que les symptômes et la sévérité soient variables, tous ces troubles affectent globalement l’habileté de l’enfant ou de l’adulte à communiquer et à interagir avec les autres individus et son environnement.
 

Les expressions du trouble du spectre autistique


 

On remarque chez les individus atteints d’autisme, des difficultés dans trois domaines de leur développement : les interactions sociales, le langage et le comportement. La visibilité de ces difficultés est plus ou moins élevée selon les individus. Un individu peut montrer des signes d’autisme dès ses premières années d’existence.
 

On peut retrouver chez les enfants atteints de troubles du spectre autistique :
 


  • des difficultés à décoder les expressions émotionnelles (savoir si quelqu’un est triste) et une difficulté à interpréter les intentions des autres ;

  • Une difficulté à exprimer ses émotions, son ressenti (il est parfois difficile pour l’entourage de savoir si l’enfant a mal par exemple) ;

  • une préférence à jouer seul, à s’isoler, une incapacité à se faire des amis de son âge.


 

Ces enfants peuvent également présenter des retards dans le développement du langage (commence à parler après 2 ans).
 

Les sujets atteints de troubles du spectre autistique peuvent également présenter des stéréotypies (mouvements répétitifs) tels que se bercer soi même, taper des mains, ou tourner sur soi-même. Ils peuvent également éprouver une grande dépendance aux routines et rituels quotidiens, ainsi qu’une hypersensibilité sensorielle (sons, textures, couleurs, lumière…). Les sujets atteints de troubles du spectre autistique peuvent également avoir des intérêts très spécifiques pour des sujets ou objets.
 

Enfin Ils peuvent parfois connaître des crises de colère et avoir des gestes agressifs contre eux même ou autrui.
 

Il est important de noter que l’expression de ces troubles peut varier très grandement d’un individu à l’autre.

Chiffres et données clés

On estime que les Troubles du Spectre Autistique (TSA) touchent environ 1 naissance sur 100. Les personnes autistes seraient 650 000 en France. Les garçons sont apparemment plus touchés que les filles (3 pour 1), mais certaines associations et spécialistes affirment que ce déséquilibre s’explique par un déficit de diagnostic chez les sujets féminins qui parviendraient mieux à masquer leurs difficultés par mimétisme.
 

La moitié des sujets autistes présentent une déficience intellectuelle (Q.I. inférieur à 70). On estime ainsi qu’en France, 80% des enfants atteint de troubles du spectre autistique ne sont pas scolarisés.  

Quels sont les facteurs de risque ?

Les causes de l’autisme sont encore inconnues. Comme la majorité des troubles envahissants du développement, des facteurs génétiques et environnementaux pourraient influencer le développement du cerveau du sujet avant et après sa naissance, et causer ces troubles.
 

Plusieurs gènes seraient impliqués dans l’apparition de l’autisme chez un enfant. Ceux-ci joueraient un rôle dans le développement fœtal du cerveau. Il pourrait exister des prédispositions génétiques pouvant accroître le risque pour un enfant d’être atteint d’autisme.
 

Il semble également que l’exposition à des substances toxiques avant ou après la naissance, ou encore des complications durant l’accouchement pourraient favoriser l’apparition de ces troubles.

Quels accompagnements pour les personnes autistes ?

L’autisme n’étant pas une maladie mentale, il n’existe pas de traitement permettant une guérison. Un ensemble de psychothérapies et interventions peuvent permettre d’atténuer les difficultés d’apprentissage et de développement du sujet.
 

Un diagnostic intervenant avant l’âge scolaire semble permettre d’obtenir un meilleur développement de l’enfant autiste.
 

Une vaste gamme de mesures et accompagnements sur mesure sont parfois nécessaires pour permettre à un individu autiste de vivre sans danger, au quotidien.