SINOUÉ Sinoué logo

Troubles de l'humeur


Comprendre les troubles de l’humeur et les accompagnements qui y répondent.

Définition et symptômes

Troubles de l’humeur – définition


 

Les troubles de l’humeur se divisent en trois grands types dont la caractéristique principale commune est la perturbation de l’humeur du sujet :
 


  • les troubles dépressifs : ils incluent le trouble dépressif majeur ainsi que la dysthymie (troubles dépressifs moins sévères, chroniques, sur une période prolongée de 2 ans),  et le trouble dépressif non spécifié ;

  • les troubles bipolaires : ils comprennent les troubles bipolaires de type 1 et de type 2. Le type 1 correspond par la survenue d’un ou plusieurs épisodes maniaques ou mixte (mélangé avec des symptômes dépressifs). Le type 2 correspond à la survenue d’un ou plusieurs épisodes dépressifs ainsi que d’au moins un épisode hypomaniaque (ne répondant pas à tous les critères d’un épisode maniaque) ;

  • les troubles liés à une affection médicale ou induit par une substance : il s’agit d’une modification persistante de l’humeur qui est la conséquence directe de la consommation d’une substance, ou d’une maladie (maladie de Parkinson, hyper ou hypo thyroidie, affection endocriniennes, carence en vitamine B12…).


 

Les symptômes des troubles de l’humeur


 

Les sujets atteints de troubles de l’humeur peuvent ressentir divers symptômes physiques et psychologiques, plus ou moins intenses. Certains signes peuvent être très spécifiques aux troubles bipolaires.
 

Les symptômes physiques sont généralement la fatigue, le manque d’énergie, les troubles du sommeil, l’hygiène corporelle négligée…
 

Les symptômes psychologiques généralement rencontrés par les patients atteints de troubles de l’humeur sont l’humeur dépressive, la profonde détresse, la perte d’entoushiasme vers les activités autrefois jugées plaisantes, ou encore les idées suicidaires.

Chiffres et données clés

Il existe peu de chiffres sur l’ensemble des troubles de l’humeur. On sait toutefois que les troubles bipolaires touchent 1 à 2,5% de la population française, soit 650 000 à 1 650 000 personnes. Ces troubles apparaissent généralement entre 15 et 25 ans et ont un fort impact sur la qualité de vie des patients. Selon l’OMS, les sujets concernés voient leur espérance de vie réduite de 10 ans, et ce, en raison des risques élevé de voir ces troubles déboucher sur de multiples tentatives de suicide.

Quelles sont les causes ?

Les troubles de l’humeur ont rarement une cause unique. Il s’agit plutôt d’une combinaison de facteurs tel que :


  • l’hérédité ;

  • la consommation abusive de substances psychoactives ;

  • certaines maladies telles que les maladies cardiovasculaires, la maladie de Parkinson, l’arthrite ou le cancer.


Certains troubles de l’humeur peuvent être induits également par un épisode antérieur de dépression, qui augmente le risque pour le patient de faire une rechute.

Quels accompagnements pour les personnes souffrant de troubles de l’humeur ?

Les troubles de l’humeur se soignent à la fois grâce aux psychothérapies et aux traitements médicamenteux. Les thérapies cognitivo-comportementales ont pour objectif de modifier les pensées et comportements problématiques du sujets. Les traitements médicamenteux sont généralement utilisés pour stabiliser l’humeur du sujet. Il s’agit généralement d’antidépresseurs ou de stabilisateurs d’humeurs qui agissent sur la mémoire, les émotions et la concentration.