SINOUÉ Sinoué logo

Les troubles de la mémoire


Que sont les troubles de la mémoire et quand faut-il s’en inquiéter ?

Définition des troubles de la mémoire

Les fonctions cognitives désignent les capacités qu’a notre cerveau à mémoriser, à se concentrer, à s’organiser, à raisonner, ou encore à communiquer. Elles permettent à un individu d’être autonome, libre et acteur de son devenir, en interagissant de manière optimale avec son environnement.
 

Ces fonctions cognitives, dont fait partie la mémoire, peuvent être impactées par divers facteurs tels que, entre autres, le stress, l’âge, l’alimentation, l’hygiène de vie mais aussi divers pathologies ou troubles telle que la dépression.
 

On désigne le plus souvent par troubles de la mémoire (ou “troubles mnésiques”) une baisse de la capacité à mémoriser un fait nouveau ou à retrouver un souvenir, ou encore les deux.
 
 

Il existe plusieurs types de perte ou trouble de la mémoire :
 


  • amnésie rétrograde : lorsqu’un individu oublie des souvenirs antérieurs au début de ses troubles mnésiques, des faits anciens ;

  • amnésie antérograde : l’individu oubli des faits et événements de son quotidien, au fur et à mesure de leur apparition. La perte de mémoire ne concerne alors que des faits récents ;

  • amnésie lacunaire : la perte de mémoire de l’individu se concentre alors sur une certaine période, correspondant à un phénomène épisodique (perte de conscience, crise d’épilepsie…). Les autres souvenirs de la personne ne sont alors pas endommagés.


Les causes des troubles de la mémoire

La mémoire fait partie des fonctions intellectuelles d’un individu. Plusieurs facteurs peuvent l’endommager. Comme évoqué précédemment, l’hygiène de vie (stress, alimentation, surmenage…) peuvent jouer un rôle dans l’altération des fonctions intellectuelles.



Troubles et pathologies psychiatriques peuvent également être à l’origine des troubles de la mémoire. La dépression notamment, de par ses effets sur le cerveau, peut entraîner des troubles mnésiques. Enfin, les pathologies du vieillissement cérébral sont des causes de troubles mnésiques importants, qu’il convient de diagnostiquer à un stade précoce.

Comment traiter les troubles de la mémoire ?

Si une gêne significative liée à la perte de mémoire est détectée, nous proposons un parcours de soins allant du diagnostic précis des troubles à leur prise en charge personnalisée.
 

Le processus de traitement débute généralement par une phase diagnostique, en pôle de dépistage, grâce à un bilan psychologique complet et éventuellement, une imagerie cérébrale. L’objectif est d’obtenir un diagnostic le plus précis possible des troubles mnésiques rencontrés par le patient.
 

Par la suite, un traitement personnalisé selon les troubles rencontrés est mis en place. Celui-ci comporte une adaptation médicamenteuse si nécessaire. Il comprend également une remédiation/rééducation des troubles, à l’aide de logiciels informatiques spécifiques et validés sur tablette informatique à usage simple.

Découvrez nos établissements