SINOUÉ Sinoué logo

Thérapies occupationnelles


Qu’est-ce que la psychothérapie occupationnelle <br>et à qui s’adresse-t-elle ?</br>

Définition

La thérapie occupationnelle vise à maintenir le niveau d’autonomie d’un patient en stimulant certaines activités. Le but de ce type d’accompagnement est de permettre au sujet de rester autonome de manière sécurisée, dans son environnement habituel quotidien.
 

Cette thérapie est généralement prescrite par le médecin assurant le suivi du patient. Les thérapeutes spécialisés (ergothérapeutes, psychomotriciens…) viennent au domicile du patient pour lui prodiguer les soins.

Principes et objectifs

La thérapie occupationnelle se compose de diverses activités visant à stimuler cognitivement les patients en perte d’autonomie (manipulation, motricité, stimulation cognitive). Les essais cliniques effectués sur des patients atteints de démences ont permis d’observer des améliorations significatives de leur qualité de vie.
 

Ces thérapies qui soutiennent, voire, améliore l’autonomie des patients, permettent également de réduire le travail d’accompagnement des proches et des aidants (ce qui réduit également leur charge émotionnelle associée au soutien apporté au patient).

Quelle est son efficacité ?

Les performances cognitives des patients qui bénéficient de thérapies occupationnelles restent stables au cours des 6 mois de l’étude. L’autonomie fonctionnelle reste stable aussi au cours des 3 mois d’intervention mais elle est significativement réduite par la suite.
 

Enfin, dans le groupe étudié, ce sont les patients diagnostiqués les plus récemment qui retirent le plus d’avantages en termes de déclin fonctionnel. Ces découvertes suggèrent que la thérapie occupationnelle doit concerner prioritairement les patients aux stades précoces de la maladie d’Alzheimer afin d’optimiser ses éventuels bénéfices cliniques.