SINOUÉ Sinoué logo

rTMS


Qu’est-ce que la rTMS <br>et à qui s’adresse-t-elle ?</br>

Définition

Stimulation magnétique transcrânienne répétitive (SMTr) ou rTMS  en anglais, est un traitement du trouble dépressif caractérisé et plusieurs autres troubles psychiatriques, employé lorsque les médicaments ne présentent pas de résultats satisfaisants. Ce type de traitement emploie une forme non invasive de stimulation cérébrale appelée stimulation magnétique transcrânienne répétitive.
 

Contrairement aux médicaments ou à la psychothérapie, la rTMS stimule directement les zones du cerveau sous-actives ou hyperactives en les ramenant progressivement à un schéma d’activité normal.

Fonctionnement de la rTMS

Pour stimuler le cerveau, la rTMS utilise des impulsions de champ magnétique concentrées et puissantes qui sont appliquées à l’aide d’une bobine magnétique placée contre le cuir chevelu.
 

Appliquées de manière répétée, ces impulsions peuvent renforcer ou affaiblir les connexions entre les neurones, appelées synapses. Les impulsions dans les connexions neuronales peuvent entraîner des changements durables dans l’activité cérébrale, inversant les schémas anormaux associés à la dépression.
 

Un traitement complet nécessite 20 à 30 séances de rTMS pour présenter des résultats intéressants et visibles. Un traitement dure généralement 4 à 6 semaines.
 

Après le traitement, le patient bénéficie de 1 à 3 rendez-vous de suivi pour attester ou non, des résultats de cet accompagnement. En fonction du résultat, des recommandations de traitements supplémentaires peuvent alors être formulées.
 

Les séances peuvent être à l’origine, pour quelques patients, de douleurs et maux de tête, dans un faible pourcentage de cas observés.

À qui s’adresse la rTMS?

La rTMS est destinée aux patients atteints de dépression, et pour qui les traitements médicamenteux et la psychothérapie se sont révélés inopérants.
 

La rTMS est également à l’étude pour le traitement de la dépression dans le trouble bipolaire, ainsi que du trouble de stress post-traumatique (ESPT), du trouble obsessionnel-compulsif (TOC), de la toxicomanie et des troubles de l’alimentation.