SINOUÉ Sinoué logo

La dépendance sportive


Comprendre le fonctionnement et les risques des dépendances sportives.

Définition et symptômes

Dépendance sportive – définition


 

La dépendance sportive est  un besoin irrépressible et compulsif de pratiquer régulièrement et intensivement une ou plusieurs activités physiques et sportives en vue d’obtenir des gratifications immédiates et ce malgré des conséquences négatives à long terme sur la santé physique, psychologique et sociale.


Les symptômes de la dépendance sportive


 

Un individu dépendant à la pratique sportive présente généralement les comportements suivants :
 


  • Le sport est un moyen d’apaisement et de soulagement dans une vie survoltée où l’on est épuisé psychiquement ;

  • Il pense chaque jour à la pratique de sa « dose » de sport ;

  • Il va augmenter sa « dose » de sport au fur et à mesure ;

  • Il y a une impossibilité pour lui d’arrêter sa pratique même s’il se blesse ;

  • La frustration s’installe quand il n’a pas sa « dose » ;

  • Le plaisir disparaît au profit du devoir, du besoin, de la nécessité ;

  • La vie sociale disparaît au profit du sport ;

  • Le « drogué » du sport mis au repos forcé éprouvera un profond mal-être, des signes de manque (irritabilité, angoisse) ;

  • La vie est complètement organisée autour des activités sportives.


Accompagnements et traitements

Pour accompagner efficacement un addict au sport, il faut parvenir à faire un repérage précoce. Les centres spécialisés, comme les antennes médicales de prévention du dopage ou encore les centres d’accompagnement et de prévention pour les sportifs (CAPS), prennent en charge les « addicts » au sport.

L’addict au sport doit être évalué sur les plans physiques et psychologiques. La prise en charge avec une psychothérapie comportementale sera généralement la base du traitement.

Depuis 2006, le Ministère de la santé et des sports a instauré un bilan psychologique systématique, entrant dans le cadre du suivi médical réglementaire (SMR) de tous les sportifs de haut niveau. L’objectif de ce bilan psychologique est de prévenir et de déceler des difficultés psychologiques liées à une pratique sportive intensive, et de repérer les sportifs qui risque de développer une addiction ou une complication psychiatrique.