SINOUÉ Sinoué logo

Crise d’angoisse


La crise d’angoisse, également appelée crise de panique, est une des manifestations des troubles anxieux. Il s’agit d’un épisode d’anxiété aiguë apparaissant de façon soudaine et brutale et pouvant durer de quelques minutes à plusieurs heures. Le sujet ressent alors de manière intense de l’anxiété, une sensation de danger immédiat et des sensations physiques désagréables (sueurs, tremblements, douleurs thoraciques, etc).

Les symptômes de la crise d’angoisse

Les symptômes de la crise d’angoisse surviennent brutalement et avec une forte intensité. On retrouve généralement les symptômes physiques suivants :


  • tachycardie (augmentation du rythme cardiaque) ;

  • palpitations ;

  • difficultés à respirer ;

  • tremblements ;

  • trouble de la vision ;

  • acouphènes (sifflement / bourdonnement) ;

  • nausées.


Sur le plan psychique, les sujets concernés ont des peurs accompagnant leur crise d’angoisse. On retrouve fréquemment chez les patients la peur de  :

  • s’étouffer ;

  • s’évanouir ;

  • mourir ;

  • devenir fou ;

  • avoir un malaise cardiaque.


Causes

Plusieurs facteurs peuvent déclencher des crises d’angoisse (ou crises de panique).
Parmi eux, on retrouve généralement les facteurs suivant :


  • des événements sociaux ou sentimentaux (divorce, événement choquant, licenciement…) ;

  • un deuil ou une maladie grave ;

  • la consommation de substances ;

  • les situations anxiogènes pour le patient (avion, transports en commun, foule…) ;

  • la prise ou l’arrêt de traitements médicamenteux.


Chiffres et données

Les crises d’angoisses peuvent être vécues par toutes personnes souffrant de troubles de l’anxiété. Ces troubles peuvent toucher enfants et adultes tout au long de l’existence. Voici la prévalence des troubles de l’anxiété au sein de la population générale adulte :

Accompagnement

Les crises d’angoisses peuvent se rencontrer chez tous les patients atteints d’un trouble de l’anxiété. Il n’existe pas de méthode infaillible pour les prévenir, du fait de leur caractère soudain et imprévisible.

Il convient cependant de mettre en place un accompagnement psychologique et éventuellement médicamenteux afin de permettre au patient de mieux gérer son stress au quotidien.

Traitements

Les traitements permettant de réduire la fréquence des crises d’angoisse sont généralement des psychothérapies dont l’efficacité a été prouvée. Il s’agit de la solution privilégiée, avant l’emploi de traitements médicamenteux. On emploi le plus souvent, la thérapie cognitive et comportementale (TCC) en association avec d’autres types de thérapies (analytiques, systémiques…).

Les médicaments pouvant être employés par les médecins afin de traiter les crises d’angoisses sont divers. On retrouve notamment les antidépresseurs, qui sont souvent les traitements de premier choix. Il est également possible d’avoir recours aux inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS).

Les solutions SINOUÉ