SINOUÉ Sinoué logo

Addiction au sexe


Comprendre l’addiction au sexe, ses symptômes et ses traitements.

Définition et symptômes

Que signifie réellement être “addict au sexe”?


L’addiction au sexe regroupe un ensemble de comportements sexuels pouvant être source d’addiction : masturbation, pornographie, cybersexe, relations amoureuses compulsives, recours à la prostitution…
 

Il s’agit généralement d’un comportement sexuel compulsif, répétitif, pratiqué pour réduire l’anxiété et d’autres affects : honte, dépression…
 

Les symptômes de l’addiction au sexe


Un individu qui a une addiction au sexe présente une sexualité généralement excessive, envahissante et difficilement contrôlable. Cette situation est difficile à vivre pour le sujet, qui est constamment préoccupé par l’assouvissement de son désir sexuel.
 

C’est notamment la difficulté du sujet à contrôler ses envies et ses comportements sexuels qui permet d’identifier l’addiction.

Chiffres et données clés

Il n’existe actuellement pas de chiffres fiables sur la population atteinte d’addiction au sexe en France. Toutefois, cette dépendance toucherait 3 à 6 % de la population étasunienne.
 

Une étude du Centre Médical Marmottan (Paris) a inclus plusieurs patients pour des cyberaddictions sexuelles. Tous les sujets pris en charge avaient entre 26 à 45 ans. La moitié d’entre eux étaient en couple. Parmi les 75 patients accompagnés, 73 étaient des hommes, et 13 % associaient la dépendance sexuelle à d’autres addictions comportementales (jeu, substances psychoactives…).

Quelles sont les causes de l’addiction au sexe

Les causes de l’addiction sexuelles sont multifactorielles. Il semble cependant possible de déterminer comme origine fréquente, des habitudes sexuelles prises pendant l’adolescence (exemple : masturbation excessive pour réduire l’anxiété) et qui perdurent ensuite à l’âge adulte.

Comment accompagner une personne souffrant d’addiction au sexe ?

Le premier interlocuteur d’un sujet souffrant d’addiction au sexe est le médecin généraliste et le psychiatre. L’accompagnement de ce type de comportement prend généralement la forme d’une psychothérapie cognitivo-comportementale.


Un traitement médicamenteux peut également être nécessaire en complément de la thérapie qui elle, sera axée sur la reprise de contrôle sur le comportement sexuel en question.