SINOUÉ Sinoué logo

EMDR


Qu’est-ce que l’EMDR et quelles en sont les applications ?

EMDR - définition et application

L’intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires, couramment appelée EMDR, est une intervention à visée psychothérapeutique mise au point par Francine Shapiro à partir de 1987.  Les initiales EMDR signifient « eye movement desensitization and reprocessing » c’est-à-dire « désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires ». Cette thérapie est notamment utilisée dans le traitement du syndrome de stress post-traumatique.
 

L’EMDR est une stimulation sensorielle bi-alternée (droite-gauche) qui se pratique par :
 


  • mouvements oculaires : le patient suit les doigts du thérapeute qui passent de droite à gauche devant ses yeux ;

  • stimuli auditifs : le patient porte un casque qui lui fait entendre alternativement un son à droite, puis à gauche ;

  • tactiles : le patient tient dans les mains des buzzers qui vibrent alternativement de droite à gauche, ou bien le thérapeute tapote alternativement les genoux du patient ou le dos de ses mains.


Depuis près de de 30 ans la thérapie EMDR a prouvé son efficacité à travers plusieurs études scientifiques contrôlées, mises en place par des chercheurs et des cliniciens du monde entier. Elle est principalement validée pour le trouble de stress post-traumatique (ESPT).

Déroulement d’une séance d’EMDR

L’EMDR, de part son fort effet sur le psychisme du patient, nécessite, dans un premier temps, une phase de préparation durant laquelle le praticien et le patient doivent :
 


  • construire une relation thérapeutique de confiance avec son praticien ;

  • identifier avec lui une problématique actuelle susceptible d’être traitée en EMDR, puis les souvenirs traumatiques à l’origine de ces difficultés ;

  • et enfin de mettre en place des outils psycho corporels de stabilisation émotionnelle qui peuvent être utilisés en cours de séance ainsi qu’en pratique autonome entre les séances.


Au début de la séance, le praticien demande au patient de se concentrer sur le souvenir traumatique à traiter, en gardant à l’esprit les aspects sensoriels les plus perturbants (image, son, odeur, sensation physique), ainsi que les pensées et ressentis  négatif qu’il y associe.
 

Le praticien effectue alors des séries de stimulations bilatérales alternées rapides. Entre chaque série, le patient dit ce qui lui vient à l’esprit. Le patient n’a aucun effort à faire pendant la stimulation pour obtenir tel ou tel type de résultat, l’évènement se retraite spontanément et différemment pour chaque personne selon son vécu, sa personnalité, ses ressources, et sa culture.
 

Le praticien continue les stimulations jusqu’à ce que le souvenir ne génère plus de perturbations mais soit mis à distance, « effacé », et ait perdu sa vivacité. Ensuite, toujours avec des stimulations bilatérales alternées rapides, il aide le patient à associer à ce souvenir une pensée positive, constructive, pacifiante, et à évacuer d’éventuels restes physiques désagréables.
 

Une séance d’EMDR dure en moyenne 60 à 90 minutes, qui peuvent parfois générer des émotions intenses chez le patient. Celui-ci peut également ressentir une nette amélioration en fin de séance.

Découvrez nos établissements